Pourquoi faut-il faire du tourisme au Tadjikistan ?

Ok, quand on a une envie pressante de voyage (comme c’est à peu près le cas de nous tous en ce moment), le Tadjikistan n’est pas la première destination qui nous vient à l’esprit. Et pourtant… si vous voulez tenter un tourisme alternatif, sauvage, authentique et extrême, le Tadjikistan est fait pour vous !

Un tourisme d’authenticité au Tadjikistan

L’authenticité, n’est-ce pas ce que l’on recherche avant tout dans nos besoins d’ailleurs et d’évasion ?

Un paradoxe qui grandit d’années en années, les touristes fuient les touristes. Il nous faut du vrai, du réel, des habitants bruts et rudes, de la boue, des kalash et des tempêtes !

Marre des cartes postales sans âme ! Marre d’oublier notre voyage une fois rentrée chez nous ! Marre de ne rien avoir à raconter de concret à notre retour à part : “c’était canon !”. On veut de l’anecdote qui éclabousse !

tourisme tadjikistan

Au Tadjikistan, vous ne serez pas en reste. Si vous saviez tout ce que j’y ai vécu en quelque jours… vous voulez la liste ?

J’ai failli mourir 20 fois sur la route dans les Monts Fan, j’ai entamé la Pamir Highway, j’ai souffert comme jamais sur les pierres de la M41, je me suis perdu au cœur de la Rasht valley, j’ai eu la peur de ma vie au cours d’un bivouac en montagne, j’ai quémandé de la nourriture aux villageois, j’ai été bloqué à la frontière Kirghize, j’ai passé deux jours inoubliables dans un village des montagnes qui n’avait jamais vu de touriste, j’ai fait le spectacle dans un marché local, et j’ai compris pourquoi j’avais risqué ma vie dans la vallée de Rasht.

La nature est souveraine au Tadjikistan

On ne va pas se mentir, vous n’allez pas au Tadjikistan pour ses beaux monuments ! Ici, c’est la nature qui est reine. Des exemples ?

La route du Pamir (la M41)

Cette mythique route a été construite en 1932 par les Soviétiques. C’est encore à ce jour la 2e plus haute route du monde. Elle culmine à 4655 m d’altitude. Toute la route est superbe, indescriptible de beauté. Elle est réservée aux cyclistes confirmés.

route du pamir

Le lac Iskanderkoul

Perché à 2200 m d’altitude, le lac est connu pour ses eaux turquoise et cristallines. C’est l’un des plus beaux lacs de montagne de toute l’Asie Centrale. Il est entouré de magnifiques pics abrupts enneigés.

Le lac de Karakul

Ce lac situé à 3600 m d’altitude a des airs de planète mars (avec l’eau en plus). Et pour cause, il aurait été creusé par une chute de météorite il y a 10 millions d’années. Il est surplombé par les sommets enneigés de la chaîne Pamir-Alay donc certains pics dépassent les 7000 m d’altitude.

Les Monts Fan

Aussi appelés les Monts Fanskye, ils sont considérés comme la perle du Tadjikistan et un paradis pour les randonneurs ! Ok, j’ai failli y perdre la vie, mais n’est-ce pas un bel endroit pour mourir ?

monts fan

Ici, vous trouverez tous les charmes de la montagne : vallées verdoyantes, vastes prairies, pics enneigés, décors arides, villages nichés dans les vallées, et lacs d’une pureté rare.

Mon coup de cœur perso, la Rasht Valley

ATTENTION, cet endroit est réservé aux vrais guerriers, aux durs à cuire… si vous n’en faites pas partie, fermez immédiatement cette page web !

Vous êtes restés ? Soit. Mais à vos risques et périls.

La Rasht Valley a su me combler pour différentes raisons :

  • La première, c’est que je déteste les endroits touristiques. Là-bas j’ai été servi. Contrairement à la route du Pamir, les enfants ne disaient plus “hello” en me croisant, ils me disaient “Salam”… tout est dit ! Les locaux n’avaient pour beaucoup jamais croisé de touristes. J’ai été accuielli comme un prince.
  • La deuxième, c’est que la nature y est magnifique (un peu comme partout au Tadjikistan, me direz-vous !)

Comment cette vallée a t-elle su rester vierge de touristes ?

La raison est simple : la seule route qui longe cette vallée mène à une frontière locale avec le Kirghizistan qui a la particularité d’être interdite aux étrangers.

Pourquoi une frontière interdite ?

Car ici, on ne veut pas que les touristes s’aventurent dans le coin.

Pourquoi le gouvernement ne veut pas de touristes par ici ?

  1. Parce que ce coin est la plaque tournante des trafics de drogue Afghane. Des caravanes de trafiquants surarmés traverses la vallée.
  2. Parce qu’il y a eu une guerre civile violente sur ces terres et qu’il reste potentiellement des vestiges des affrontements (mines, bombes…)
  3. Parce que le territoire est encore contrôlé par de méchants islamistes.

Voilà, vous savez tout. Faire du tourisme au Tadjikistan n’est pas donné à tout le monde, ça se mérite, et ça se déguste. Bon voyage !