Top 10 des plus beaux itinéraires vélo en Asie

Quelle plus belle manière que le vélo pour découvrir un pays ? Le cyclotourisme est pour moi le moyen le plus gratifiant et efficace pour découvrir une destination en profondeur. Que ce soit pour se mettre au vert, pour se remettre en forme ou simplement pour relever un nouveau défi, combiner sport et voyage peut être une expérience qui change radicalement le cours d’une vie. Et dans le fascinant continent asiatique, avec ses paysages exotiques et sa grande variété de cultures, l’exploration à vélo prend un sens tout particulier. Il existe d’innombrables routes et itinéraires vélo en Asie, mais il a fallu choisir : voici donc 10 des plus beaux itinéraires d’Asie !

route du Pamir à vélo

1 – La route du Pamir ou Pamir highway (Tadjikistan)

Cette route, que l’on nomme aussi la M41 est la deuxième autoroute la plus haute du monde, après la Karakorum Highway (son point culminant est à 4655 mètres). Elle traverse toute la région du Pamir au Tadjikistan, allant d’Osh à Douchanbé. Depuis cette route, vous pouvez observer la Chine, jeter un coup d’œil au Pakistan et saluer des villageois en Afghanistan.

La plupart des cyclotouristes qui remontent la route de la soie viennent tester leurs limites sur la route du Pamir ! Ils y découvrent des routes hostiles de terre et de cailloux, des paysages incroyables de beauté et de gigantisme, et une multitude de nomades postés devant leur yourte.

La route, longue de 1252 km est quasiment impraticable en hiver, ne vous y risquez pas. Même la traversée en plein été peut s’avérer très froide, alors pensez à vous couvrir en quittant Osh ou Douchanbé.

2 – Le lac Qinghai (Chine)

L’itinéraire autour du vaste lac Qinghai, en Chine, nécessite 4 à 7 jours de vélo (selon le niveau de chacun). La distance totale est de plus de 350 km et part dans le sens des aiguilles d’une montre de la ville de Heimahe pour se terminer dans le comté de Huangyuan. Ce magnifique lac alcalin s’élève à 3200 m au-dessus du niveau de la mer, attendez-vous donc à des paysages lunaires ! On dit par ailleurs qu’il change de couleur en fonction de la saison ou de l’heure de la journée. Il est situé dans la région culturellement tibétaine de la Chine et est un lac sacré pour le peuple tibétain depuis de nombreux siècles.

lac Qinghai à vélo

En termes de difficulté, cet itinéraire peut être parcouru facilement sur un rythme tranquille. En raison de la course cycliste internationale du lac Qinghai, qui a lieu chaque année en juillet depuis 2002, les routes sont bien entretenues et très faciles à parcourir. La route asphaltée constitue une excellente surface lisse, vous ne serez donc pas confronté à des terrains accidentés. Un vélo de route sera parfait pour cet itinéraire vélo chinois.

Pour bénéficier du meilleur temps et des vues les plus claires sur le lac paisible, rendez-vous en été. Les meilleurs mois pour faire du vélo sont juillet et août, mais n’oubliez pas de voyager avec des couches de vêtements, car les températures peuvent chuter de façon spectaculaire en soirée.

3 – Angkor Vat (Cambodge)

S’il ne s’agit pas à proprement parler d’un itinéraire cyclable, le gigantesque espace entourant le temple d’Angkor mérite une place dans ce top 10, tant il est magique à faire à vélo !

Faire le tour du fameux temple d’Angkor Vat à vélo est l’une des meilleures façons d’explorer les merveilles moins connues de cet incroyable site archéologique. Angkor, situé dans le nord de la province de Siem Reap, au Cambodge, est l’un des sites les plus importants du point de vue historique, mais aussi un site au passé douloureux, qui s’étend sur près de 250 kilomètres carrés. Les temples les plus célèbres sont Angkor Vat, le temple Bayon, le temple Ta Prohm Wat (qui figure dans le film Tomb Raider avec Angelina Jolie) et le temple Preah Khan. Mais il y a aussi des temples moins connus comme Baksei Chamkrong, Banteay Srei, Preah Ko et la structure du Mébon oriental du 10e siècle, qui valent tous la peine d’être explorés et sont facilement accessibles à vélo.

Angkor Vat à vélo

Si vous n’avez pas l’intention de prendre votre propre vélo, vous pouvez en louer un dans le quartier du vieux marché de Siem Reap pour quelques dollars par jour. Mais n’oubliez pas que les prix ne sont pas toujours fixes, alors n’hésitez pas à marchander.

4 – Le Fleuve Mékong (Cambodge)

Au même titre que ses temples, le spectaculaire fleuve Mékong est un joyau du Cambodge. Le 12e plus long fleuve du monde (et 7e plus long d’Asie) s’étend sur plus de 3 000 km à travers la Chine, le Myanmar (Birmanie), le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam.

Si vous souhaitez pédaler sur la partie cambodgienne du fleuve, vous pourrez trouver facilement des locations de vélos. Cependant, vous aurez du mal à trouver des équipements de cyclisme et de sécurité suffisants. Veillez donc à les emporter avec vous ou à vous les procurer ailleurs.

Au niveau météo, la meilleure période pour faire du vélo sur le Mékong est en janvier et février, lorsque les températures sont confortables et sèches. Si vous voulez éviter les foules, le meilleur moment pour rouler est en septembre ou octobre, mais c’est généralement la saison des pluies, alors assurez-vous d’apporter des vêtements imperméables légers.

5 – La route nationale 1 (Vietnam)

La route nationale 1 vietnamienne, qui relie les deux grandes villes de Hanoi et Ho Chi Minh (anciennement Saigon), est l’itinéraire à vélo le plus populaire du pays. Déconnectée par la guerre pendant de nombreuses années, elle est aujourd’hui devenue une piste célèbre pour ceux qui recherchent un grand défi physique. La route est également un symbole d’unité pour le peuple vietnamien. Cependant, la route est maintenant bondée et traverse de nombreuses zones bâties. Si vous êtes à la recherche d’une exploration culturelle et spirituelle, je vous recommande la partie nord de la piste Ho Chi Minh, de Ngoc Lac au col de Hai Van à Da Nang.

Cette route était à l’origine un réseau de sentiers traversant la jungle du Nord au Sud du pays pendant la guerre du Vietnam. Il vous faudra au moins 10 jours pour parcourir les 800 km de la route, mais je vous conseille vivement de prévoir quelques jours supplémentaires pour avoir le temps d’explorer chaque étape. Il y a aussi quelques montées abruptes, alors n’oubliez pas d’emporter beaucoup d’eau.

6 – East Coast Park (Singapour)

Cette piste cyclable unique au monde allie la commodité de la ville à la beauté des plages et des paysages côtiers. Si vous recherchez un défi physique et sportif, ce n’est pas pour vous ! L’atmosphère familiale et décontractée de l’East Coast Park et de la route côtière est conçue pour que vous puissiez pédaler en toute tranquillité. Ainsi, si vous êtes un débutant et que vous ne voulez pas encore vous attaquer à quelque chose de trop difficile, c’est l’itinéraire à vélo d’Asie parfait pour vous permettre de vous familiariser avec des randonnées plus longues.

Vous commencerez votre voyage à l’East Coast Park, une magnifique plage artificielle, et vous longerez la partie côtière de la ville où le vélo est une activité très populaire auprès des habitants et des voyageurs. L’ensemble de l’itinéraire est construit sur des terres récupérées, vous n’aurez donc pas à faire face à un terrain accidenté ou irrégulier. Vous croiserez également des skateparcs, des plages et des parcs aquatiques le long du chemin, il y aura beaucoup à faire si vous souhaitez faire quelques pauses.

En terminant votre petit périple à Changi Village, vous trouverez un grand choix de marchands ambulants et de salles de restauration pour satisfaire votre appétit. Pour un repas bien mérité après votre tour à vélo de 4 ou 5 heures, rendez-vous au centre alimentaire de Changi Village où vous trouverez un choix fantastique de stands de cuisine de rue.

7 – De Bangkok à Phuket (Thaïlande)

Bangkok et Phuket sont des destinations incontournables en Thaïlande, chacune ayant son propre charme. Il vous faudra environ 10 jours pour aller de l’une à l’autre à vélo et couvrir près de 840 km de côtes magnifiques, ce qui vous permettra de faire de nombreuses haltes sur des plages de rêve. Pour une combinaison parfaite de vélo et de plage, assurez-vous de vous accorder quelques jours supplémentaires pour vous détendre et vous reposer dans certaines des stations balnéaires qui parsèment la côte.

route vélo thailande

Si vous avez un jour ou deux à passer à Bangkok avant de commencer votre voyage, ne manquez pas de visiter le temple de l’Aurore (Wat Arun), le Grand Palais et Wat Prakeaw, Wat Pho, le quartier chinois animé et l’étonnant marché flottant de Damnoen Saduak. Une fois sur la route, l’itinéraire cycliste vous fera traverser d’incroyables forêts vierges et des rizières pittoresques, des sites naturels époustouflants tels que le parc national de Khao Sam Roi Yot et le parc national de Kui Buri, ainsi que d’adorables petites villes balnéaires que vous auriez pu manquer si vous aviez voyagé en train, en bus ou en voiture. On ne le répétera jamais assez : le vélo est le meilleur moyen de voyager ! (à condition d’avoir du temps)

8 – La Serpentine Road et Jaipur (Inde)

La ville rose de Jaipur est située dans le nord de l’Inde. Elle a gagné son surnom grâce à ses bâtiments enduits à la chaux qui remplissent le paysage urbain d’une couleur rose intense à la lumière du jour. Fondée en 1727 par le maharaja Sawai Jai Singh, Jaipur est l’une des « villes planifiées » les plus caractéristiques du pays. Aujourd’hui, elle se distingue par ses rues immaculées construites avec le plus grand soin. Dominée par la montagne Nag Tibba, Jaipur est une ville étonnante qui se visite à pied ou à vélo.

Jaipur à vélo

Très sinueuse, la Serpentine Road est une ascension vers les montagnes et, depuis leur sommet, vous pourrez admirer les plus belles vues de la ville. Le centre de Jaipur lui-même peut également être exploré à vélo ; traversez les bazars colorés et découvrez les principaux sites architecturaux de la ville, notamment le musée Albert Hall, le palais de l’eau, les cénotaphes du Maharajah et le magnifique quartier des sculpteurs de marbre.

9 – Shimanami Kaido à Hiroshima (Japon)

Shimanami Kaido – également appelée l’autoroute de Nishiseto – est l’une des pistes cyclables les plus impressionnantes du Japon et du monde, mais la beauté de cette incroyable route à péage réside dans le fait qu’elle peut être parcourue en quelques heures seulement. Avec un peu moins de 65 km, ce simple tronçon de route reliant Honshu à l’île de Shikoku est un parcours facile et sans difficulté, parfait pour les débutants, les jeunes cyclistes et les familles.

Cette route offre des paysages côtiers étonnants et vous passerez par les 6 îles de Mukaishima, Innoshima, Omishima, Hakatajima et Oshima avant de terminer sur l’île tranquille et décontractée de Shikoku.

Pour louer des vélos, deux options de location sont disponibles le long de la voie rapide. La première, la plus populaire, dispose d’un grand nombre de bornes tout au long de la piste cyclable et coûte environ 500 yens par jour avec une caution de 1 000 yens par vélo. La seconde, disponible auprès de The Giant Store Imabari, coûte entre 4 000 et 7 000 yens par jour pour les vélos high-tech et il n’y a que deux bornes sur l’ensemble du parcours.

10 – La Route de la Soie

Même si son itinéraire est multiple et indéfini, je ne pouvais pas clôturer cette sélection des plus beaux itinéraires vélo d’Asie sans évoquer la route de la Soie !

La célèbre route de la Soie est issue d’un réseau de routes commerciales établies pendant la dynastie chinoise des Han (206 av. J.-C. – 220 apr. J.-C.), lorsque les négociants en soie voyageaient vers et depuis différentes régions d’Asie.

route de la soie à vélo
Boukhara (Ouzbekistan)

Ces routes relient l’Asie de l’Est et de l’Ouest, et s’étendent même à certaines parties de l’Europe. Elles ont été empruntées par de nombreux commerçants, moines et soldats dans le passé. Aujourd’hui, ces anciennes routes sont devenues populaires auprès des voyageurs à vélo ou même à pied ! Si vous recherchez un défi à la fois physique et mental, je vous conseille fortement de parcourir à vélo l’historique route de la soie. Peut-être le plus mythique des itinéraires vélo d’Asie.