Peut-on se laver à l’eau de mer ?

Voila un sujet pas si simple que ça, et qui mérite qu’on s’y attarde.

La question de la toilette quotidienne après une longue et éprouvante journée de vélo est aussi essentielle que le recherche d’un lieu où dormir ou le fait de boire et se nourrir.

Vous comprendrez pourquoi sur cet article : https://cyclovoyageur.com/comment-jai-fait-pour-me-laver-tous-les-jours-pendant-8-mois/

caspian sea bicyle
Toute cette étendue d’eau, la tentation est terrible !

Se laver à l’eau de mer ? Quelle connerie !

Parmi les nombreuses solutions, celle de se laver directement dans la mer peut apparaître au premier coup d’œil comme une fausse bonne idée. C’est pas faux !

En effet, pour avoir moi-même expérimenté la nuit dans un sac de couchage sur la plage après un bon bain de minuit dans la Méditerranée, je peux affirmer que je n’ai pas beaucoup dormi. La sensation du sel sur la peau est affreusement désagréable : ça démange, ça gratte, ça colle… en gros on se promet de ne plus refaire cette erreur de jeunesse !

Il faut s’assurer de pouvoir se rincer à l’eau douce avant de plonger bêtement dans ce piège salé. Mais là vous allez me dire : “Oui, mais si on a de l’eau douce à disposition, plus besoin de se laver dans la mer !”

Et oui, c’est bien le problème. Mais allons un peu plus loin !

Mais si on n’a vraiment pas le choix ?

J’ai une bonne nouvelle pour vous, toutes les mers et océans n’ont pas le même taux de salinité que la Méditerranée ! Si vous avez la chance de pédaler par loin, ce serait dommage de se priver d’un bon vain salvateur.

se laver dans la mer
La Caspienne ça passe tout seul !

Voici la liste des différentes mers et océans avec leur taux de salinité en gramme par litre d’eau :

  • Mer Morte / 192-260 / C’est juste mort, on en ressort poisseux, gras, impossible de sécher, c’est vraiment un cauchemar
  • Mer Rouge / 50-58 / Inenvisageable
  • Mer Méditerranée / 38-41 / Y’en a qui ont essayé…
  • Les 3 grands océans / 33-37 / Ça reste une très mauvaise idée
  • Mer Noire / 18-22 / Là ça peut éventuellement passer faute de mieux, mais on aura quand même cette désagréable sensation de ne pas se sentir vraiment propre
  • Mer Caspienne / 13-14 / Je l’ai fait, ça marche ! (oui je sais c’est un lac, mais c’est un lac salé !)
  • Mer Baltique / 3-8 / Mais c’est presque de l’eau douce en fait !

Pour une analyse plus technique, voir wikipedia !

Camping frord norvège
Camper dans les fjords, c’est magique

Bonus : Les fjords norvégiens.

Leur taux de salinité varie évidemment selon les fjords, mais en règle générale, l’eau y est suffisamment douce pour que la toilette y soit tolérable.

Comment c’est possible ?

Tout simplement car les fjords sont d’énormes réservoirs d’eau douce déversée par les montagnes environnantes. Et comme par magie, cette eau douce étant moins dense que l’eau salée, c’est celle-ci qui reste à la surface. Notre baignade sera donc très froide, certes… mais pas salée !

C’est pas la mer à boire

Vous voyez, si les conditions sont réunies, une bonne douche dans la mer peut fonctionner, et même être jouissive après une journée d’effort. En revanche veillez à bien poser le pour et le contre quand il s’agit de vous baigner dans une mer salée. Personnellement, je préfère dormir dans ma sueur que dormir dans le sel !