Pourquoi camper près d’une station service ?

Lors d’un voyage au long cours en solitaire, tout le monde est confronté à cette fameuse petite question qui chatouille le quotidien : Où vais-je dormir ce soir ? Et si la station service était la méthode miracle du camping sauvage ?

Ceux qui optent pour le bivouac au jour le jour connaissent par cœur cette petite appréhension. Ce mélange de peur et d’excitation qui accompagnent le moment de la recherche du lieu de camp parfait.

En fait on a besoin de quoi pour camper ?

  • Un point d’eau potable pour survivre
  • Un point d’eau potable ou non pour se laver
  • Une zone éloignée de la route à l’abri des regards
  • Une belle vue (Bonus)
  • Du bois sec pour faire un feu (Bonus)

En gros, le plus important c’est l’eau et la sécurité. Admettons que l’on peut transporter de l’eau avec soi, il ne nous reste plus que la sécurité comme point indispensable.

Une solution évidente, claire et limpide

Tous ces besoins pour la nuit, il est un lieu qui les rassemble presque tous et qui apporte des bonus non négligeables… roulement de tambours inutiles puisque vous avez déjà lu le titre de cet article, j’ai nommé : Le camping en station service.

cyclotourisme Turquie

Pourquoi ?

Avantages :

  • La station service est surveillée et sûre (cameras, personnel)
  • Il y a de l’eau potable à volonté
  • Il y a de l’eau pour se laver
  • Il y a de quoi recharger ses appareils électroniques
  • Il y a le plus souvent des petites épiceries avec de la nourriture
  • Il y a parfois des restaurants
  • Le personnel est la plupart du temps bienveillant, et ça fait des gens à qui parler

Inconvénients :

  • La vue n’est pas toujours super (encore que…)
  • Si l’on recherche la tranquillité et la solitude, c’est peu judicieux
  • On peut tomber sur des personnes un peu lourdes
  • La lumière et les bruits de la station peuvent troubler le sommeil

Le choix est vite fait

Maintenant que les avantages ont battu à plate couture les inconvénients, laissez moi vous expliquer plus en détails les bénéfices de cette technique qui, à première vue, ne fait pas vraiment rêver le grand voyageur.

Sachez tout d’abord que ça ne marche pas dans tous les pays, certains sont beaucoup plus adaptés que d’autres. Il est clair que ça marche infiniment mieux en Turquie qu’en Allemagne. En gros il faut privilégier cette technique dans des pays où l’humain a su dépasser les règles.

Vous voulez camper en sécurité sur la route ?

Imaginez-vous en Turquie, vous avez une journée de route dans les jambes et vous vous arrêtez dans cette station service perdue au milieu de l’immensité de l’Anatolie à la recherche d’un lieu de camping. Quel joie de parler à des gens après une longue journée de route en solitaire ! Et eux aussi sont heureux de parler à autre chose que des automobilistes pressés. Vous êtes l’attraction de leur journée, leur moment de fraîcheur. Ils vous proposent un emplacement derrière leur station sur le gazon. Vous les retrouvez après une toilette bien méritée… ils vous attendaient avec un bon plat spécialement pour vous ! Ils vous offrent le thé évidemment, beaucoup de thé ! Ils vous offrent des cigarettes. Baragouinent de l’anglais, parfois de l’allemand… les conversation sont pauvres en apparence mais belles car dites avec le cœur. Vous rechargez votre téléphone dans leurs bureaux, et repartez vous coucher sereinement pour dormir du sommeil du juste. Ces hommes vous ont adopté et vous le savez. Il ne peut rien se passer de mal cette nuit.

Découvrez la nuit que j’ai passée en station service sur cet article : https://cyclovoyageur.com/12-je-ne-suis-plus-seul-ankara-turquie/

nourriture Turquie
Voilà ce que m’ont offert les employés d’une station au cœur de l’Anatolie

Comment faire ?

C’est bien simple. Des stations services, il y en a régulièrement dans tous les axes principaux. Arrêtez-vous à la prochaine, et adressez-vous directement au personnel. Expliquez leur votre situation dans leur langue sur votre téléphone.

Voici le discours type qui marchait très souvent :

“Bonjour, je suis un voyageur français. Je suis parti de Paris à vélo jusqu’ici. Je vais jusqu’en Asie Centrale. Serait-il possible de poser ma tente à coté de votre station service ? Je peux rester ici pour la nuit ? Merci beaucoup.” (Si vous utilisez Google Translate, attention à faire des phrases simples et courtes.)

La plupart du temps, ils accepteront et vous vous ferez des nouveaux copains.

Bon voyage !