Quelles sont les alternatives crédibles à Couchsurfing ?

On vit quand même une époque incroyable, vous ne trouvez pas ? Oui, je sais, il y a des guerres, des famines, le réchauffement climatique, des talibans et une petite pandémie de rien du tout… mais je vois du positif : La solidarité est encore là ! Si Couchsurfing est passé du côté obscur, des alternatives sont là pour nous rappeler que tout n’est pas qu’une question de rentabilité dans ce bas monde. Tour d’horizon des forces en présence.


La mort de Couchsurfing

couchsurfing payant

Couchsurfing a changé la manière d’aborder le voyage pour des millions de touristes dans le monde entier. Moi le premier. Malheureusement, depuis plus d’un an, le célèbre site d’hébergement gratuit est devenu payant pour tous. Sans aucune distinction entre les voyageurs et les généreux hôtes, la direction de Couchsurfing a décidé de mettre un couteau sous la gorge de tous ses membres. Pour accéder à nouveau à leur profil, il leur fallait payer des frais mensuellement ou annuellement.

Le résultat ? Le site, déjà fragilisés par les conséquences de la pandémie, est en train de définitivement saborder son navire. Qui voudra payer un abonnement pour avoir le droit d’héberger des personnes gratuitement chez soi ? Un non-sens absolu auquel ils auraient mieux fait de réfléchir en amont.

À LIRE AUSSI >> Le Couchsurfing payant va-t-il survivre au Covid ? – Cyclo Voyageur

Heureusement des alternatives crédibles à Couchsurfing existent. Chacune avec des points forts et ses points faibles.


Warmshowers, meilleure alternative pour cyclotouristes ?

Ahhh, Warm Showers ! J’en ai déjà beaucoup parlé ici. Vous savez combien j’affectionne ce site qui m’a donné de rencontrer tellement de personnes incroyables. Il a cette force des sites encore amateurs, pas très beaux graphiquement, pas très ergonomique et bourrés de bugs, mais qui fonctionne grâce à des bénévoles passionnés pour des passionnés.

Ici, les hôtes qui accueillent des cyclotouristes le font par passion et par solidarité entre cyclistes. Ils parlent la même “langue” et connaissent parfaitement les besoins de leurs invités. Pourquoi ? Parce que beaucoup ont déjà fait des voyages à vélo, tout simplement !

Autre gros avantage, la localisation sur la carte. Il est bien pratique de choisir son hôte en fonction de notre itinéraire. En plus de cela, le numéro de téléphone est souvent affiché sur les profils, ce qui rend la demande de dernière minute beaucoup plus facile. Un petit coup de fil, emballé, c’est pesé !

warmshowers carte

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes alors ?

Pas encore… À l’instar de Couchsurfing, Warmshowers a décidé de rendre payante leur application (celle des deux qui fonctionne), et leurs nouvelles inscriptions. Heureusement, ils n’ont pas rendu payants les profils déjà inscrits au préalable, c’est ça de gagné !

Bilan : Warmshowers a toujours été l’une des alternatives à Couchsurfing les plus pertinentes pour les cyclotouristes, et le restera malgré son passage en mode Warmshowers payant.

POUR ALLER PLUS LOIN >> 🚴🏾‍♀️ Warm Showers va-t-il devenir 100% payant ? Cyclo Voyageur


BeWelcome, une super alternative pour les backpackers

Au fil des années, BeWelcome s’est imposée comme une des solides alternatives à Couchsurfing. Le site offre aussi l’avantage non négligeable d’être à but non lucratif. Il garantit une transparence totale de son financement, ce qui change des manœuvres obscures de CouchSurfing ! Autre avantage que j’adore en tant que cyclotouriste : comme pour Warmshowers, la localisation des utilisateurs sur la carte. Adieu les profils qui se déclarent dans une ville, mais sont en réalité à 100 km du centre-ville et deux heures de transports en commun à travers les faubourgs les plus sordides.

bewelcome alternative couchsurfing

En revanche, comme un monde parfait n’existe pas, son financement limité offre un service consommateur beaucoup plus limité que Couchsurfing (mais qui l’utilise vraiment ?). Par ailleurs, la gestion des utilisateurs est un peu hasardeuse, comme parfois la suppression de profils sans raisons légitimes. Vous pouvez aussi plus facilement vous retrouver face à un généreux hébergeur pas toujours très clair sur ses intentions. (problème déjà existant sur Couchsurfing mais en constante amélioration).

Pour une alternative à Couchsurfing, le nombre de membres est assez élevé, 170.000. En revanche ça n’est encore rien comparé au maitre CS, qui culmine à 14 millions d’adhérents. Bien sûr, ces chiffres sont à relativiser depuis le passage en mode payant de Couchsurfing, car énormément de membres historiques ne souhaitant pas payer de cotisation ont leur compte temporairement inactif.

Bilan : Une alternative à Couchsurfing crédible gérée par des bénévoles. Rien que pour ça, j’ai envie d’y foncer !


Trustroot, le plus sûr et polyvalent

trustroot carte

À ses débuts en 2014, Trustroot de positionnant comme un site d’accueil pour auto-stoppeurs. Le site à depuis beaucoup évolué et d’adresse à un public très large. Il est tout aussi polyvalent et généraliste que BeWelcome tout en offrant un design et une ergonomie plus étudiés et mieux sentis à mon sens. Tout comme BeWelcome, Trustroot est un open source à but non lucratif.

Il propose également une carte interactive pour mieux localiser les utilisateurs et les hôtes. Une autre fonction très intéressante est le fait de pouvoir filtrer ses recherches de profil selon la “tribu” à laquelle vous vous identifiez ! (Nomade, autostoppeur, Vegan, cycliste, musicien, punk …). Une autre singularité du site : vous ne pouvez vous inscrire que sur invitation de membre. Une garantie sécurité intéressante.

En revanche, Trustroot souffre de sa jeunesse. Avec environ 50.000 membres, il est encore loin de BeWelcome et surtout Couchsurfing. Et n’oublions pas que ce qui fait la force d’un site d’hébergement, c’est le nombre d’adhérents !

Bilan : Un site qui mérite d’être plus connu. Certainement une alternative crédible à Couchsurfing le jour où le nombre de membres sera compétitif. Dans quelques années, j’en suis sûr !


TrustedHousesitters, et pourquoi pas ?

Bien sûr, là on s’éloigne du cyclotourisme et de l’idée de base de Couchsurfing qui est de loger gratuitement chez l’habitant, rencontrer les locaux et échanger. Sur TrustedHousesitters le concept de base est de rester quelques jours gratuitement dans un logement en échange d’un service. Ce service n’est pas si contraignant : il s’agit de s’occuper et de nourrir les animaux de compagnie des occupants des lieux pendant leur absence.

L’idée est donc plutôt de fouiller sur le site quelles sont les “missions” proposées et de choisir celle qui colle à nos envies, nos dates et nos moyens logistiques.

Un exemple ? Une famille qui possède une superbe maison avec piscine en Provence vous offre une semaine sur une date définie pour vous occuper de leur chien et de leur chat (bien sur, ils fournissent la nourriture). En échange, vous pouvez jouir de la maison en l’absence des propriétaires.

Seul inconvénient, le prix de l’adhésion. Il faut tout de même payer 169 $ par an pour pouvoir en profiter. Ces frais garantissent aussi aux propriétaires de ne pas avoir n’importe qui chez eux ! Mais si vous choisissez d’en payer le prix, quelques jours suffiront à rentabiliser l’investissement tant les offres sont exceptionnelles.

Bilan : Une des alternatives de Couchsurfing qui vous permet de passer quelques jours dans des lieux d’exception (souvent) où vous ne payez que le déplacement et la nourriture sur place. Idéal pour se retirer au calme pendant une semaine de dépaysement… À condition d’aimer les animaux et d’accepter de payer l’abonnement annuel !


Friend Theory, une alternative à suivre de près

Un petit nouveau créé par une bande de copains passionnés de voyage et animés par l’envie de se faire des amis par delà les frontières. Ils ont créé Friend Theory pour garantir aux voyageurs des logements gratuits chez des amis ou des amis d’amis. Ici, c’est le réseau et la confiance qui priment. Le résultat est plus que convainquant !

Bilan : Le concept pas neuf, mais ici l’idée n’est pas de rester chez des parfaits inconnus. Une solution plus rassurante que Couchsurfing, malgré sa communauté encore relativement faible (12.000 membres)


Quelles sont les meilleures alternatives à Couchsurfing aujourd’hui ?

Si vous êtes cyclovoyageur, restez sur Warmshowers. Une valeur sure, et l’effet communautaire n’a pas de prix. En revanche, pour les simples backpackers ou juste les voyageurs curieux de l’autre, certains sites comme TrustRoot ou FriendTheory tirent sérieusement leur épingle du jeu avec des sites beaux, complets et des systèmes plus sécurisants pour les voyageurs et surtout les voyageuses trop souvent à la merci de leurs hôtes. Les meilleures alternatives à Couchsurfing seront celles qui arriveront à garantir la confiance et la sécurité tout en ayant un grand nombre d’adhérents. Un équilibre difficile à trouver !

couchsurfing gratuit