Que faire en cas de vol de vélo ?

Bien, malgré tous mes bons conseils pour éviter de vous faire voler votre vélo en voyage, vous avez quand même réussi à vous le faire voler. Si vous êtes en France, vous faites donc partie des 1100 victimes de vol de vélo chaque jour. Vous avez espoir de le retrouver ? Bonne chance : sur les 400.000 vélos volés chaque année, seulement 2 à 3% retrouvent leur propriétaire. Heureusement, avec l’immatriculation désormais obligatoire de tous les vélos neufs, cette statistique devrait rapidement fléchir.

Je suppose tout de même que vous faites partie des 98% restant… je vous laisse alors digérer un instant la perte sèche que vous venez de subir. C’est important de faire le deuil, à la fois pour vous et pour votre portefeuille. Maintenant que vous avez séché vos larmes, vous vous asseyez et vous analysez la situation :

OK, un vilain bonhomme vient de voler votre vélo, quelles options s’offrent maintenant à vous ? 


Déclarez le vol de votre vélo

Premier réflexe, portez plainte auprès des forces de l’ordre et déclarez le vol de votre vélo. Cela donnera une valeur légale à votre requête qui sera d’une grande utilité, notamment si vous avez souscrit à un contrat d’assurance vélo et donnera lieu à un procès verbal.

Je sais, on se dit souvent que ça ne sert à rien, que votre vélo ressemble à 1000 autres, et que de toutes les manières, il n’était pas marqué ni assuré… détrompez-vous : la Police et la Gendarmerie retrouve régulièrement des vélos volés, mais si vous ne déclarez pas le vol, vous ne saurez jamais si votre vélo fait partie de la liste. Ils pourraient vous appeler et vous signaler un vélo retrouvé dont le signalement correspond au vôtre. On ne sait jamais quoi !

N’oubliez pas lorsque vous allez porter plainte de vous munir de ces documents :

  • Vos papiers d’identité
  • La facture d’achat de votre vélo (si vous l’avez)
  • Des photos du vélo
  • Le numéro de marquage ou d’identification de votre vélo (si vous en avez un)

Sachez par ailleurs que pour vous simplifier la tache, vous pouvez aussi déclarer votre vol en ligne. Vous serez ensuite contacté par un agent avec lequel vous fixerez un rendez-vous au poste pour signer votre déposition.


Signalez le vol de votre vélo auprès des associations locales

Si on vous a volé votre vélo en France, sachez que la plupart des agglomérations françaises possèdent une ou plusieurs associations dédiées au vélo et au cyclisme. Elles ont toutes un vaste réseau dont il serait dommage de ne pas profiter ! N’hésitez surtout pas à les contacter par email ou par leurs réseaux sociaux et communiquez leur le signalement de votre vélo, le lieu du vol et un maximum de photos.

L’entraide, ça marche encore ! Ces associations se chargeront de diffuser le signalement et les photos de votre vélo sur leurs réseaux, et vous augmenterez ainsi vos chances de retrouver votre monture. 


Postez des annonces, menez votre enquête

Tout d’abord, il existe de nombreux sites internet qui vous permettent de publier une annonce ou de déclarer votre vol de vélo. Par exemple, il y a le site véloperdu.fr. Ils collaborent avec les services de police et les particuliers pour vous aider à retrouver la trace de votre vélo.

Pensez également à fouiller du côté des sites de vente en ligne tels Leboncoin. Filtrez les caractéristiques de votre vélo pour vous rapprocher de la cible… et si par chance vous retrouver votre fidèle monture, ne contactez surtout pas le receleur ! Je sais, vous en mourez d’envie et c’est bien normal. Mais la meilleure chose à faire c’est de garder son sang froid et de prévenir les forces de police qui prendront eux-mêmes contact avec le vendeur. Pas de panique, même s’il se dérobe aux enquêteurs, avec son adresse IP ils arriveront à le retrouver sans problème. Sachez que de nombreux vélos volés sont retrouvés chaque année sur Leboncoin.

vélo volé sur le bon coin

Déclarez le vol via le Bicycode

Votre vélo est marqué en enregistré ? Petit veinard, vous venez d’augmenter scandaleusement vos chances de le retrouver !

Petit rappel du principe du marquage de vélo : Le marquage, rendu obligatoire depuis 2021, consiste à identifier chaque vélo avec un numéro unique qui sera inscrit dans une base de données répertoriant les identifiants pour retrouver plus facilement les propriétaires. Techniquement, il s’agit de graver le numéro sur votre cadre ou par d’autres moyens. L’identification de chaque vélo a pour vocation de dissuader le vol et d’en faciliter la restitution en cas de vol.

numéro d'identification vélo

Le Bicycode est depuis 2004 le pionnier de l’identification et du marquage des vélos. C’est par ailleurs un opérateur d’identification de cycles agréé par l’État.

Si par chance vous avez fait marquer votre vélo via le Bicycode, changez sur le site le statut de votre vélo en volé après avoir préalablement porté plainte à la Police.


Faites jouer votre assurance vélo

Si vous avez eu le bon réflexe de souscrire une assurance vélo, là c’est le moment où vous dites fièrement à votre ami un peu sceptique : “Tu vois, c’était pas une si mauvaise idée, finalement !”

En effet, si la plupart des assurances habitations couvrent les vélos jusqu’à une certaine valeur, certaines imposent des conditions qui laissent peu de place à un éventuel remboursement (vélo assuré entre 8 h et 22 h, uniquement si le vélo est dans un garage fermé, etc.).

Pour bénéficier des meilleures conditions de remboursement, il peut s’avérer très utile d’avoir un contrat d’assurance spécifique qui couvre la casse, le vol en tout lieu, tous les jours, 24/24H, avec une faible franchise, qui couvre également la compétition et toutes les formes de pratique amateur. Mais surtout une assurance qui couvre aussi partout dans le monde (à l’exception des pays en guerre, zut !)

Vous voulez un conseil ? J’ai découvert cette assurance beprotekt.bike : une assurance pour vélo 100% française et 100% en ligne qui répond très bien aux besoins des cyclovoyageurs.

N’hésitez pas à leur demander un devis. Voyager l’esprit tranquille, ça n’a pas de prix en fait !