57. Savoir éviter l’arnaque en voyage (Noor / IRAN)

Un cyclotouriste seul dans un pays étranger est une cible facile pour certaines personnes mal-intentionnées. Vous allez comprendre, à travers cette anecdote de la route comment éviter une arnaque en voyage.

Une bonne affaire !

Ce jour-là ne sachant pas où j’allais dormir, j’ai continué à rouler jusqu’à atteindre les 100 kilomètres pile pour m’arrêter devant une plage sur laquelle se louaient de petites cabanes en bois avec vue sur la mer Caspienne pour 30.000 Rials la nuit. Une douche, des locaux sympathiques, une vue superbe… Je n’ai pas hésité longtemps ! 

arnaque voyage iran
La plage était à 30 mètres de ma cabane en bois

Tentative d’arnaque

Après une nuit très agréable, et surtout reposante, le moment du départ au petit matin a été marqué par la tentative d’arnaque du propriétaire des cabanes en location.

Il s’est mis en tête de me demander 300.000 rials (5€) alors que nous nous étions mis d’accord la veille pour 30.000 (0,5€).

voyage logement nuit

Comment esquiver l’arnaque ?

Je sais que dans l’absolu, 5€ la nuit pour ce dont j’ai eu droit n’a rien d’effrayant, ce serait même un prix imbattable en Europe. Mais ici nous sommes en Iran et je commence à avoir l’expérience du pays, cela fait maintenant 35 jours que je le pratique.

Ne pas laisser apparaitre le moindre doute

L’homme campe sur son prix, insiste, fait mine de s’énerver et hausse le ton, mais face à mon aplomb et ma certitude que je ne paierai pas cette somme, il se rétracte et fait semblant de me faire une fleur en revenant sur le prix de base. Il préfère passer pour le mec généreux que d’admettre sa malhonnêteté.

Après tout, il a juste tenté le coup, à la recherche du doute dans mes yeux qui lui offriraient une belle fenêtre de tir pour s’y engouffrer et ne plus la lâcher. Je ne lui ai pas fait ce plaisir.

Ici c’est comme ça : face au touriste, on tente des prix énormes, si ça marche tant mieux, si ça ne marche pas tant pis, c’est oublié deux minutes plus tard. Ce n’est pas du vol, c’est le marché, en profitant légèrement de la méconnaissance du touriste pour ce marché. Il faut surtout rester sûr de soi et ne jamais laisser apparaître aucune hésitation, ils n’attendent que ça.

Bien connaitre les indices des prix

Évidemment, avant d’adopter une posture aussi incisive il faut bien connaître les prix en vigueur dans le pays, autrement le résultat n’est pas garanti et surtout la situation peut vite tourner au vinaigre. Il ne faut pas oublier que c’est un peuple extrêmement fier. Quand leur honneur est en jeu, l’argent n’importe plus, seul compte l’affront à laver, quitte à user de la violence.

En voyage on aime éviter l’arnaque. Mais avant de négocier et défendre agressivement son territoire, mieux vaut savoir de quoi on parle et le faire avec le plus d’assurance possible. Surtout là-bas.

À bon entendeur !